• fond1.jpg

« Dissolution anticipée d’une SARL telle que décidée par les associés, Pratique & techniques » : Me Elvis Mayo dans l’arène de l’écriture

Ancien cadre de banque, Elvis Mayo Bieme Ngalisame est avocat inscrit au Barreau de Kinshasa/Gombe depuis janvier 2006. Ayant fait ses classes au cabinet Jean Claude Mbaki comme collaborateur, puis fourbi ses armes au cabinet Sesanga & Associés comme Manager, il vient d’enrichir l’univers du droit des affaires avec la publication prochaine de l’ouvrage intitulé « Dissolution anticipée d’une SARL telle que décidée par les associés, Pratique & techniques » diffusé aux Editions Universitaires Européennes.

Cet ouvrage, fait-il savoir, se veut une présentation pratique et détaillée de tous les contours de la dissolution d’une société à responsabilité limitée dans le cadre des normes Ohada. « L’approche proposée est pragmatique avec éclairage sur les conséquences juridiques, fiscales, sociales et commerciales de la dissolution d’une SARL » a-t-il ajouté, martelant que son originalité réside dans le fait qu’il est conçu dans un cas pratique de dissolution de la filiale congolaise d’une entreprise néerlandaise.

Symbole de la nouvelle génération de l’intelligentsia congolaise, Elvis Mayo Bieme est diplômé de HEC-Université de Liège (MBA Droit des affaires, banque & finance), de l’Académie de droit international de La Haye et de l’Université de Kinshasa (Licence en droit public). Il est également Expert financier (certifié par l’ONUDI) et Stratège politique et fondateur & CEO de BIEME lawfirm.

Entretien.

Livre Elvis

TIMES.CD : Quelle est l’idée directrice qui a guidé la rédaction de ce livre ?

Elvis Mayo : Au moment où des réformes d’envergure sont exécutées pour le développement et le progrès de la RD Congo, comme en témoignent notamment l’adhésion de la RD Congo à l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires, OHADA, et la métamorphose du cadre juridique qui s’en dégage, il était impérieux de rendre disponible pour des dirigeants d’entreprises, des juristes et des chercheurs des outils didactiques adéquats et d’actualité notamment en matière de droit des sociétés.

TIMES.CD : Pourquoi vous n’aviez pas abordé la question dans sa généralité, soit la dissolution d’une société sous toutes ses formes ?

Elvis Mayo : Parce que tout part d’un cas spécifique de dissolution telle que voulu par les associés à un instant donné. Nous avons donc évité le caractère filandreux des théories en la matière, par ailleurs amplement développées par d’autres brillants auteurs. La précision et la spécificité ont été notre leitmotiv.

TIMES.CD : Quel est l’apport de cet ouvrage dans les milieux académique et professionnel ?

Elvis Mayo : L’approche pragmatique de ce livre aura un impact avant-gardiste sur l’étudiant en droit ou en gestion, constituera un vade-mecum pour le dirigeant d’entreprise et renforcera les connaissances des praticiens de droit pour plus de souplesse et de célérité dans le traitement des dossiers.

TIMES.CD : Quelle sera la prochaine publication ?

Elvis Mayo : Nous sommes dans la rédaction d’un ouvrage sur le non-respect des normes prudentielles bancaires, enjeux légaux, financiers et jurisprudentiels. Un cas congolais pertinent sera mis en relief.

Propos recueillis par Tchèques Bukasa